English

Association des Résidencesoyales Européennes

Afficher la carte

Palais Het Loo, Pays-Bas

  • Palais Het Loo
  • Palais Het Loo
  • Palais Het Loo
  • Palais Het Loo
  • Palais Het Loo
  • Palais Het Loo
  • Palais Het Loo
  • Palais Het Loo

    Palais Het Loo

  • Palais Het Loo

    Palais Het Loo

  • Palais Het Loo

    Palais Het Loo

  • Palais Het Loo

    Palais Het Loo

  • Palais Het Loo

    Palais Het Loo

  • Palais Het Loo

    Palais Het Loo

  • Palais Het Loo

    Palais Het Loo

Au cœur des Pays-Bas, aux portes d’Apeldoorn, se trouve le palais Het Loo, datant de plus de trois siècles. Construit en 1686, le Palais a servi de manoir de chasse et de résidence estivale jusqu’en 1970 à la dynastie des Orange-Nassau, actuelle maison royale des Pays-Bas. Depuis 1984, cette ancienne résidence royale est ouverte au public, après avoir fait l’objet d’une importante rénovation. Les luxueuses pièces de ce palais permettent de se faire une idée du cadre dans lequel la famille d’Orange a vécu durant trois siècles, tandis que les magnifiques jardins, avec leurs fontaines impressionnantes et leurs parterres finement dessinés, ont retrouvé l’aspect qu’ils avaient au XVIIe siècle. Situé dans un des plus beaux parcs naturels des Pays-Bas, le palais Het Loo est un site au charme exceptionnel, qui ravit les visiteurs quelle que soit la saison.

Paleis Het Loo Nationaal Museum
Koninklijk Park 1
7315 JA Apeldoorn

Email: info@paleishetloo.nl
Site Web: www.paleishetloo.nl

Le Musée National Palais Het Loo illustre les liens historiques existant entre la Maison d'Orange-Nassau et les pays bas.
Les collections du musée se composent de prêts provenant de la Famille Royale, de la Fondation des Collestions Historiques de la Maison d'Orange-Nassau, de la Fondation pour l'Entretien du Musée de la Chancellerie des Ordres Néerlandais, ainsi que de prêts provenant d'autres collections privées et nationales, de donations de la Fondation 't Konings Loo et d'acquisitions effectuées par le Musée National Palais Het Loo.
Le parc et les domaines sont administrés par le Ministère des Finances et le service forestier de S.M. la Reine.

HetLoo aerian viewAux Pays-Bas les journées européennes du patrimoine prennent la forme d’un week-end entier consacré au patrimoine (Dutch Heritage Weekend 10 et 11 septembre). Le thème de cette année ? « Nouvelle utilisation – les vieux bâtiments ». A cette occasion le Palais d’Het Loo ouvre à la visite une salle d’ordinaire fermée : la cantine des palefreniers (« palfrenierskamer ») .  Le palais participe également au mois de l’Europe des Résidences Royales Européennes et organise une exposition présentant le réseau. Cette rentrée patrimoniale chargée à Het Loo sera finalement marquée par l’inauguration de deux nouveaux bâtiments destinés à l’accueil du public.

Plus d’informations sur les différents évènements organisés.

La particularité des jardins du XVIIe siècle à la française est la disposition géométrique de leurs parterres tout en symétrie. C’est aussi le cas des jardins du palais Het Loo. Autour de l’axe médian se groupent plusieurs parterres de fleurs (parterres de broderie), ornés de petites haies de buis qui forment des motifs décoratifs. Les platebandes sont ornées d’un choix de fleurs et de plantes, vivaces et annuelles, agrémentées de buissons de genièvre taillés, une plante typique de la région de la Veluwe. Cesespèces souvent rares ont été rapportées de pays lointains par la VOCet la WIC, la compagnie hollandaise des Indes orientales et celle des Indes occidentales, et offertes à Guillaume III et Marie II.
Ces jardins sont en fait conçus pour être une véritable exposition florale, changeant selon les saisons. C’est la raison pour laquelle ces fleurs ne sont pas plantées en groupes, mais de manière isolée, afin de mieux mettre en valeur chaque espèce au moment de sa floraison.
De chaque côté du palais se trouvent les jardins privés de Guillaume III et de Marie II : le jardin du roi (Koningstuin) à l’ouest et celui de la reine (Koninginnetuin) à l’est. De mai à octobre, le jardin de la reine accueille une importante collection de citrus centenaires, plantés dans des bacs, dont les fleurs et fruits, oranges et fleurs d’oranger, rappellent le nom de la maison royale d’Orange.

Continuer la lecture Les Jardins